:

Comment créer un bon méchant ?

Table des matières:

  1. Comment créer un bon méchant ?
  2. Quels sont les différents types de méchants?
  3. Comment faire un bon méchant?
  4. Comment choisir un méchant de comédie?
  5. Quel genre de méchant choisir?

Comment créer un bon méchant ?

Des défauts et des qualités Pour créer un antagoniste crédible, mieux vaut éviter l'écueil du vilain méchant qui accumule tous les défauts du monde et n'a vraiment rien pour lui ! Accordez quelques qualités à votre personnage, il n'en sera que plus subtil, humain et mémorable.

Quels sont les différents types de méchants?

Écrivez votre méchant à l’aide d’archétypes de méchants Le méchant séduisant : c’est ce type de méchant qu’on trouve en général intéressant bien que mauvais. Dark Vador, Hannibal Lecter en sont de bons représentants. Malgré leur essence pervertie, il y a toujours quelque chose de fascinant en eux, un mystère, des aptitudes surnaturelles, etc.

Comment faire un bon méchant?

Faire un bon méchant en se servant des genres et de leurs archétypes Écrivez votre méchant à l’aide d’archétypes de méchants Le méchant séduisant : c’est ce type de méchant qu’on trouve en général intéressant bien que mauvais. Dark Vador, Hannibal Lecter en sont de bons représentants.

Comment choisir un méchant de comédie?

Le secret est de donner à votre méchant sa part d’humanité, n’en faites pas une personne entièrement mauvaise ou bien assurez-vous que ses objectifs soient les mêmes que ceux de votre héros pour créer un conflit récurrent. Le méchant de comédie : en général, il repose sur l’archétype du Salaud (ou Bastard, cf. les 8 archétypes de comédie ).

Quel genre de méchant choisir?

Votre méchant doit être en adéquation avec le genre choisi. Les récits fantastiques feront intervenir des armées de zombis, des démons, des fantômes ou bien des génies du mal (un architecte ou un scientifique fou par exemple).